Comment rédiger votre carte de remerciement de décès ?

Lorsqu’un décès survient, les amis et proches de votre famille manifesteront leur compassion et leur soutien. Suite à cela, la coutume veut que ces derniers en soient remerciés. Pour ce faire, la rédaction d’une carte de remerciement est la solution la plus utilisée et plus pratique. Comment rédiger une carte de remerciement de décès ? Nous vous présentons dans cet article les stratégies de la rédaction d’une carte de remerciement de décès. 

Comment devrez-vous présenter votre carte de remerciement de condoléances ?

La composante primordiale de ce type de carte se résume au texte de remerciement. Ce dernier doit être personnalisé pour chaque destinataire en fonction du lien ou de la relation qu’il entretienne avec la famille. Vous pouvez utiliser un texte unique et généraliste adressé à tous. Cependant, celui-ci doit être sobre et concis. Vous devez écrire un texte de remerciement très personnel qui laisserait placer l’émotion. Dans ce cadre, la longueur de votre texte n’est pas limitée en dehors du format de carte que vous avez choisi. 

Toutefois, il est conseillé que le nom du défunt figure au moins une fois dans votre texte et vous avez la possibilité de le mettre en gras et en lettres capitales. Intégrer, si possible, une citation dans votre texte. Personnalisez votre carte remerciement condoléances à vos goûts et préférences. 

Quel doit-être le contenu de votre carte de remerciement décès ?

Pour commencer, votre texte de remerciement doit nécessairement être précédé d’un en-tête que vous pouvez composer du nom ou des noms des familles qui recevront la carte. Ceci doit être suivi de votre signature ou de celle des autres membres principaux de la famille. Il peut s’agir du conjoint du défunt, de vos enfants ou encore de vos frères et sœurs. Une photo du défunt peut être incluse dans votre carte de remerciement. De même, vous pouvez utiliser une image ou un symbole pour rappeler la mémoire du défunt en appuie d’un détail de sa vie professionnelle ou personnelle.